FANDOM


Rang C Modifier

Corrin : Keaton, quoi de neuf ?

Keaton : Salut, Corrin ! Regardez un peu ça !

Corrin : Oh, chouette... les restes d'un animal empaillé. Mon rêve devient réalité.

Keaton : Et visez un peu ces lambeaux ! Vous avez déjà senti des chairs aussi parfumées ?

Corrin : Vous ne pensez pas qu'on devrait raccommoder cette pauvre bestiole ?

Keaton ? Hein ? Pourquoi ? Vous ne voyez pas ? C'est de l'embaumement de pro ! Une telle quantité de coton humide qui ressort du ventre béant... Snif snif... Et cette odeur nauséabonde... Oh là là, je suis au ange !

Corrin : D'accord, Keaton. Si vous le dites.

Keaton : Si vous ne savez pas apprécier ce spectacle, vous ratez quelque chose.

Corrin : Vous parlez sérieusement ?

Keaton : J'imagine que je vais devoir vous apprendre à voir ces choses en connaisseur.

Corrin : Pardon ?

Keaton : Nous allons parcourir ma collection de trésors ! Regardez, touchez, reniflez... et apprenez !

Corrin : Euh... que contient exactement votre collection de "trésors" ?

Keaton : Oh oh oh ! On est curieuse, hein ? Laissez-moi vous mettre l'eau à la bouche ! L'une de mes plus belles pièces est un lézard embaumé ! J'ai aussi le corps d'une chauve-souris géante ! Vous verriez la taille qu'elle fait !

Corrin : C'est tentant, mais je ne pense pas pouvoir me libérer aujourd'hui.

Keaton : Bah alors, vous ne vous sentez pas bien ? Ce sera pour une prochaine fois !

Corrin : Beurk...

Rang B Modifier

Keaton : Ah, vous voilà ! Vous avez une minute ? Corrin : Bien sûr. Qu'est-ce que je peux faire pour vous ?

Keaton : Je pensais qu'aujourd'hui serait le moment rêvé pour vous montrez mes trésors ! Vous êtes prête ? Prévoyez un bavoir, vous risquez d'en mettre partout.

Corrin : Ne vous en faites pas, je devrais pouvoir me retenir de baver. Mais merci du conseil.

Keaton : Comme vous voudrez ! Tout d'abord, jetez un oeil à cette bobine de toile d'araignée ! On peut même encore voir les mouches et les insectes pris au piège ! Un peu comme des raisins dans un gâteau... mais en mieux !

Corrin : C'est... à peine croyable.

Keaton : Impressionnant, hein ? Et voici un collier de crocs de chauve-souris ! Imaginez un peu le nombre d'animaux que ces trucs ont fait saigner ! Et ils sont toujours acérés ! Vous avez vu ? Ca pique un peu quand on le porte, mais il faut bien souffrir un peu pour être beau ! Vous voulez l'essayer ?

Corrin : Non. Mais merci quand même.

Keaton : Hmm... Une cliente difficile... Alors, vous en dites quoi ? Jolie collection, hein ?

Corrin : Je ne suis pas sûre, je dois rater un truc. Pourquoi vous gardez tout ce bric-àbrac ?

Keaton : Comment ça, "bric-à-brac" ? Vous avez des choses plus intéressantes ?! Allez ! Impressionnez-moi !

Corrin : Je ne possède pas de trésors, mais j'ai des livres et quelques objets auxquels je tiens.

Keaton : pas mal ! Je savais que vous aviez du goût ! Des livres... moisis, on est d'accord ? Et quelle quantité de rouille y a-t-il sur vos objets ? Certains en sont recouverts ?

Corrin : Euh... non. Je n'ai ni moisissure, ni rouille chez moi.

Keaton : Ce sont des objets normaux ? Nous n'avons décidément pas les mêmes goûts...

Corrin : On dirait bien que non. Mais cela ne nous empêche pas de bien nous entendre. Soyons amis, qu'en dites-vous ? Je finirai peut-être par apprécier votre bric-à-brac.

Keaton : Quoi ? Qui a dit que je voulais être votre ami ? Certainement pas moi ! Je ne voulais que vous en mettree plein les yeux avec mes trésors, rien de plus. Mais je suppose que si vous, vous voulez être mon amie, je peux faire un effort.

Corrin : Keaton, vous remuez encore la queue.

Keaton : Je ne remue pas la queue ! Argh !

Rang A Modifier

Keaton : Corrin ! Corrin : Bonjour, keaton. Quoi de neuf ?

Keaton : Oh. Rien de particulier.

Corrin : D'accord. Bon, eh bien à plus tard.

Keaton : Attendez ! J'ai dit "rien de particulier" et pas "rien du tout" !

Corrin : Oh je vois...

Keaton : J'ai trouvé de nouveaux trésors. Vous voulez y jeter un oeil ?

Corrin : Pourquoi pas.

Keaton : Génial ! Regardez !

Corrin : Oh ! Quel coquillage incroyable ! Il est magnifique.

Keaton : Vous avez vu ? Superbe. Pas une fissure, pas une odeur, pas une tache. C'est juste un joli coquillage intact. Hourra.

Corrin : Hmm ?

Keaton : Quoi ? Vous avez quelque chose à dire ?

Corrin : ce n'est pas ce genre d'objets qui trouve d'habitude sa place dans votre collection...

Keaton : Et pourquoi vous dites ça ?

Corrin : Je pense que je vous connais assez bien maintenant. Et ce n'est pas votre style.

Keaton : Je vois. Hm. Vous avez sans doute raison. A y regarder de plus près, je ne suis plus spur de l'aimer, ce coquillage. Pff... je pense que je peux aussi bien vous le donner, Kamui.

Corrin : Keaton... Vous aviez l'intention de me le donner de toute façon, je me trompe ?

Keaton : Quoi ?! Mais vous êtes dingue ! Tout cela est totalement spontané ! Je trouve un objet et, par hasard, on se croise ! Et il se trouve que l'objet en question ne me plait plus tant que ça, mais à vous, si ! Donc vous l'offrir est la décision la plus sensée qui soit !

Corrin : Oh, je voi. Tout se tient parfaitement. Merci, Keaton.

Keaton : Inutile de me remercier. C'est votre jour ee chance, voilà tout.

Corrin : Vous remue la queue comme un fou.

Keaton : oh, c'ets juste... J'ai une crampe ! Ouille ouille ouille ! C'est pas croyable, ça ! Et vous allez vous dire que je suis fou de joie. Quel malentendu à se tordre de rire !

Corrin : Ha ha, oui, sans doute. Eh bien je suis heureuse que vous soyez mon ami, Keaton.

Keaton : Moi aussi ! Euh... je veux dire que je suis content pour vous !

Rang S Modifier

Keaton : Hé, Corrin ! Je voulais justement vous parler. Corrin : Bien sûr, qu'est-ce que je peux faire pour vous ?

Keaton : Je voulais avoir votre avis... En fait, je pensais me débarrasser de tous mes trésors.

Corrin : Quoi ?! Mais pourquoi ?

Keaton : Ils sont dégoûtant, n'est-ce pas ? Ces trucs doivent être jetés à la poubelle.

Corrin : Mais ce sont vos trésors, ce que vus avez de plus précieus, non ?

Keaton : Oh oui ! Mais j'ai trouvé un tresor encore plus précieux, et je ne veux pas l'abîmer.

Corrin : Oh ? Quel est donc ce nouveau trésor ?

Keaton : Vous !

Corrin : Moi ? Je suis votre trésor ?

Keaton : Gagné ! Vous sentez tellement bon et vous êtes si mignonne ! Un trésor de luxe ! D'habitude, je déteste les petites babioles. Mais sur vous, elles sont superbes ! Et comment ne pas aimer quelqu'un de brillant, aimable et gentil comme vous ?! Alors...euh... Est-ce que vous voulez bien devenir ma louve ?

Corrin : Avant de répondre, j'ai deux choses à dire.

Keaton : D'accord, je vous écoute.

Corrin : D'abord, j'aimerais que vous ne m'appeliez plus votre trésor. Je ne suis pas un objet. Mais merci pour le compliment.

Keaton : Oh. Désolé.

Corrin : Ensuite, dans un couple, chacun doit tenir compte des sentiments de l'autre. Et que vous soyez prêt à abandonner vos trésors pour moi me touche sincèrement. Mais je refuse que mon amour choisisse entre les choses qui lui sont chères et moi. Keaton, vous n'avez pas besoin de vous séparer de vos trésors, d'accord ?

Keaton : Votre amour ? Vous m'avez appelé votre amour ?

Corrin : Oui ! Si vous voulez de moi, bien sûr.

Keaton : Aooouuuh ! Vous êtes la meilleure, Kamui ! Je jure de prendre soin de vous ! Je vous brosserai et vous nettoirerai tous les jours !

Corrin : Hmm... Ce n'est pas ce que vous faites avec vos trésors ?

Keaton : Ha ha ! Je vous ai eue ! Je plaisantais.

Corrin : Oh, vous alors... Hé hé. Je sens que c'est le début de quelque chose de merveilleux.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard